Chargement...

Monde nocturne
en quête d’étoiles
2022-2023

Vous pouvez scroller

Du siècle des Lumières à la fée électricité, la lumière a toujours bénéficié d’un certain prestige, signe de développement, de sécurité, de confort et d’amélioration du cadre de vie. Quant à la nuit, porteuse de mystères, elle est plutôt vécue comme un espace-temps « romantique » ou une source d’angoisses pleine de dangers. Or, le monde de la nuit, par la diversité de ses composantes et de ses effets, est essentiel à la vie sur Terre. Que ce soit pour observer étoiles et planètes par milliers, préserver la biodiversité nocturne, permettre aux humains de bien dormir, mais aussi réaliser des économies d’énergie grâce à la réduction - voire l’extinction - de l’éclairage public, la qualité du ciel nocturne représente un enjeu important tant sur le plan environnemental que social et économique.

Pour mieux connaître, apprivoiser et préserver ce monde souvent méconnu et mystérieux, le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur est donc parti en quête d’étoiles avec les enfants des écoles de Bonson, Cipières, Gilette, Gréolières, La Penne, Pierrefeu et Roquesteron. Nous vous proposons ici de voyager au cœur de la nuit en suivant les aventures des élèves !

La nuit étoilée et vivante

Grâce à Morgane et Milena de Planète Science Méditerranée et Florent, les élèves ont commencé par explorer les richesses de la biodiversité nocturne : hiboux, renards, lucioles et papillons nocturnes n’ont plus de secret pour eux ! Mais quand on allume la lumière, que se passe-t’il ? Les élèves ont aussi découvert la pollution lumineuse, son impact et des solutions pour y remédier.
Toutes ces découvertes ont été réalisées grâce à des séances de questions – réponses, des jeux où l’on se met à la place des animaux nocturnes, des recherches bibliographiques et des tests et manipulations.

Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title

La tête dans les étoiles

La nuit, fabuleux terrain pour l'imaginaire, a inspiré Camille Franch-Guerra et Régis Pulisciano. Ils ont chacun proposé aux élèves de travailler sur un projet artistique pour explorer et exprimer leur perception du monde nocturne.

Les classes de Bonson, La Penne, Pierrefeu et Roquesteron ont imaginé et réalisé des Bandes Dessinées avec Régis. Comment dessiner la nuit et l’obscurité ? Quelle est l’histoire que nous voulons raconter et comment la transformer en cases et en bulles ? Les enfants se sont plongés dans les dessins et la rédaction pour un très beau résultat.

Utilise ta souris comme une torche et découvre la forêt

Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title

Candela Imago

Les classes de Cipières, Gréolières et Gilette ont conçu une œuvre immersive avec Camille Franch-Guerra. Film, théâtre d’ombre, poterie, anthotype, papier mâché… autant de media pour étudier la nuit, la lumière et la trace de l’homme sur son environnement. Le monde nocturne est souvent source de mystère mais qu’en est il dans l’imaginaire des élèves et plus particulièrement des enfants vivant en montagne ? Une installation immersive retrace leur aventure ainsi qu’un film d’artiste à venir !
Candela Imago, Camille Franch-guerra, © Adagp Paris, 2023

Voyage au coeur de la nuit

Le voyage n’aurait pas été complet sans une immersion dans la nuit. Guidées par Alix Millucci (Ciel et Cimes) ou Serge Pantacchini (Environnement et Découvertes), les classes de Bonson, Gilette, Gréolières, La Penne, Pierrefeu et Roquesteron sont parties en balade nocturne. Du crépuscule à la nuit noire, les sons changent, les animaux nocturnes s’activent discrètement et les étoiles apparaissent… Chacun doit s’adapter en utilisant de nouveaux sens pour se déplacer dans l’obscurité et la nuit en devient encore plus belle.

Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title

Le planétarium

A Cipières, c’est la nuit et les étoiles qui sont venues à la rencontre des enfants. Grâce à son planétarium mobile, Serge Pantacchini a raconté la nuit, les animaux et les constellations aux enfants.

Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
Image 1 Title
cassiopée
grande-ourse

Tissons une constellation

La nuit est-elle la même d’un côté et de l’autre du Cheiron ? C’est la question à laquelle les enfants ont pu répondre en se retrouvant tous à Cipières pour partager à travers des stands et des ateliers ce qu’ils ont découvert, expérimenté et ressenti tout au long de l’année ! Les enfants de 6 classes ont ainsi pu se rencontrer et découvrir le travail réalisé avec Camille, ainsi que les Bandes Dessinées produites avec Régis. Quelles belles réalisations ! En complément de ces ateliers, les enfants ont également pu construire et lancer des fusées à eau, mettre en musique et en voix les sons de la nuit, réaliser des origamis d’animaux nocturnes, dessiner une fresque collective, écouter des contes de la nuit et construire une guirlande à base d’animaux nocturnes.

Et si on poursuivait ensemble la préservation du monde nocturne ?

Chacun à notre échelle, on peut y contribuer

Dans ma commune Chez moi Dans ma classe
Encourager les extinctions partielles ou totales de l’éclairage public Limiter les éclairages extérieurs dans mon jardin ou sur mon balcon, surtout en seconde partie de nuit et supprimer les éclairages dirigés vers le ciel, même les petites lampes solaires Sensibiliser mes élèves à la biodiversité nocturne par l’intermédiaire d’intervenants spécialisés ou grâce à des outils pédagogiques dédiés : Fichier pédagogique monde nocturne Kit pédagogique Pollution lumineuse
Sensibiliser les commerçants à l’extinction de leurs enseignes et vitrines en dehors des heures d’ouverture Tirer mes rideaux ou fermer mes volets dès que possible pour ne pas attirer ou repousser les animaux Éteindre les lumières de l’école le soir afin de ne pas diffuser de la lumière la nuit (et économiser l’énergie !)
Proposer à ma commune d’accueillir une exposition, un spectacle… pour sensibiliser les habitants
Eviter les ampoules à lumière blanche pour préserver ma santé et ce même à l’intérieur
Proposer à ma commune de candidater au label “Villes et villages étoilés” auprès de l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne Fabriquer un nichoir à chauves-souris auprès de la Ligue pour la Protection des Oiseaux Organiser une sortie en soirée pour immerger les élèves dans ce moment fantasmé de la journée

Remerciements

Merci et BRAVO aux enfants et leurs enseignants :
Ecole de Bonson : Classe de Sophie Sculara - Anaïs; Arthur; Axel; Chiara; Dimitri; Elena; Emma; Enzo; Erin; Esteban; Hadanna; Léo; Linda; Maxime; Medhy; Ninon; Noah; Raphaël; Roxane; Tiago; Tilian - Classe de Virgini Audoly - Emma; Ema; Emmy; Esteban; Isya; Lana; Lola; Lucas; Mathis; Romain; Shaïnez; Tallia; Tia
Ecole de Cipières : Classe de Mikaël Bompoil - Amélia; Amélie; Chloé; Eléna; Elise; Fabio; Frank; Jules; Lilou; Louis; Lucas; Milan; Nathan; Romy; Tarn; Valentin
Ecole de Gilette : Classe de Audrey Jannin - Angelo-James; Anton; Elisa S; Elisa T; Elsa; Gabriel; Gael; Inès; Jean; Julien; Junior; Kiana; Léa; Leandro; Lylah; Maïna; Matt; Sacha; Sofia; Théo; Tony; Trévys; Wissam - Classe de Ann-Claire Dutheil - Achille; Amina; Anaïs; Benjamin; Emilie; Enzo; Ezekiel; Grégoire; Héléna; Laura; Loëva; Maëva; Mahé; Marina; Mila; Milo; Nils; Paul; Quentin; Swane; Thibault;
Ecole de Gréolières : Classe de Frédérique Jehannin - Aaron; Amélie; Anna; Antoine; Camille; Chiara; Eden; Eleanor; Emma; Jules; Julian; Léa; Léna; Mattéo; Milan; Sélène; Timeo; Tom; Valentin; Zoé
Ecole de La Penne : Classe de Eric Cezerac - Ange; Arthur; Dorian; Livia; Luca; Maria; Marius; Merlin; Micri; Mylo; Shayna; Violette;
Ecole de Pierrefeu : Classes de Amandine Merrebbah et Marion Seyeux - Alexia; Anthony; Ayden; Benjamin; Eléna; Elian; Emma; Emmy; Ethan; Evan; Khâlisa; Khalisse; Laurlyn; Léonie; Lorenzo; Louis; Manon; Morgane; Noah; Nolan; Rebecca; Sandro; Sarah; Théa;
Ecole de Roquestéron : - Classe d’Alexia Fis - Anaë; Camille; Clélia; Cloé; Eve; Gaëtan; Gaiden; Ilyès; Kélya; Lisandro; Maïlysse; Raphaël; Salma; Temujin; Tyler; Warren - Classe d’Edith Salomone - Akil; Aliénor; Anaé; Ange; Ayden; Djulian; Enzo; Erin; Fanny; Gabriel; Isaïa; Juliette; Luciano; Lucie; Raphaël; Warren

L’ensemble des interventions ont été assurées par : Planète Science Méditerranée, Florent Bailleul, Camille Franch-Guerra, Régis Pulisciano, Alix Millucci, Serge Pantacchini
Toutes les photos ont été réalisées par Emmanuel Juppeaux (Photos non libres de droits)

Ce programme a été réalisé grâce au soutien de la Région Sud - Provence Alpes Côte d’Azur, de l’Union Européenne via le programme LEADER Alpes et Préalpes d’Azur, du département des Alpes-Maritimes, du Frac Sud – Cité de l’art contemporain, la Direction régionale des affaires culturelle, l’Education Nationale et le Crédit agricole - Agence locale de l’Estéron

Partenaires